LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE MENACE-T-ELLE LA BEAUTÉ ?

D’où provient la beauté naturelle ?
On peut penser qu’elle résulte de l’heureuse rencontre d’un homme et d’une femme , souvent agréables à regarder eux aussi et qui offrent à leur descendance leurs patrimoines génétiques recombinés dont émerge la beauté.

Du point de vue de l’évolution selon Darwin, le choix du partenaire sexuel viserait à choisir les meilleurs gènes pour garantir la survie de l’espèce. Chez l’homme comme chez le gorille, la force musculaire, la bonne santé sont des signes séduisants pour la partenaire féminine, lui assurant bonne santé , nourriture et protection pour ses petits. Pour la femme, une belle poitrine, des hanches bien dessinées (taille fine, fesses rondes) rassurent le partenaire masculin. Dans les deux cas, la jeunesse du visage garantit une meilleure qualité des gamètes, une réduction des risques de malformations.

De nos jours, même si la reproduction ne fait pas partie des objectifs immédiats conscients dans la rencontre d’un homme et d’une femme et le désir sexuel qu’ils peuvent ressentir l’un pour l’autre, on est en droit de penser qu’inconsciemment, ces vieux réflexes participent du coup de foudre ou de l’impérieux désir qui réunissent les deux sexes.

Pourtant les plus belles filles ne sont pas forcément avec les plus beaux garçons, sauf s’ils sont aussi très riches. Le sex appeal du portefeuille est de plus en plus puissant. L’attrait de la fortune ne favorise pas la rencontre du beau avec le beau…Heureusement, ce n’est pas toujours le cas.
La chirurgie esthétique vient aussi perturber cette rencontre : elle rajeunit, elle embellit.

Grâce aux progrès de la médecine esthétique, on n’affiche plus son âge très tôt: la toxine botulique supprime les rides et ralentit le vieillissement du front et du regard, la peau reste belle plus longtemps ; l’acide hyaluronique restaure les volumes et remonte le visage qui s’affaisse avec le temps . Une femme de 39 ans peut en paraitre 30. Inutile d’attendre le lifting ou la blépharoplastie pour avoir un coup d’éclat.

La chirurgie esthétique permet de s’émanciper d’une anatomie vécue comme disgracieuse , que ce soit le nez ou la poitrine , de se sentir et d'ÊTRE véritablement plus attractif. Une de mes patientes assez jolie du reste, à laquelle il manquait un généreux décolleté que je lui ai amélioré avec des prothèses mammaires m’a dit récemment «maintenant, on se retourne pour me regarder ! » elle se sentait belle, plus sure d’elle, avec de nouveaux arguments pour séduire qui elle voulait et se sentait prête pour cela. Elle a un nouveau boyfriend très mignon, et s’ils ont des enfants, la fillette aura certainement les petits seins de sa maman…

Si les plus beaux garçons ne font pas des enfants aux plus belles filles parce-qu'ils ont été séduits par une autre très jolie fille dont la beauté n’est pas génétique et réciproquement, la beauté est elle menacée ?

Je ne pense pas. On sait bien que c’est du mélange des genres et de la diversité génétique que naissent les plus grandes beautés : les plus belles miss mondes sont métisses. Leurs parents devaient être pas mal non plus… mais sans regarder les miss mondes, regardons autour de nous : nous avons tous vu des familles où les enfants sont magnifiques alors que les parents sont normaux …

La beauté ne semble pas réservée à une sous population qui se la transmet de génération en génération, elle s’impose partout, dans tous les milieux sociaux, toutes les ethnies. Elle est le fruit des brassages génétiques et de la diversité.

Au final, ces mélanges favorisés par les retouches esthétiques pourraient même donner l’opportunité à de nouvelles beautés d’apparaitre. On verra dans 30 ans…

Un bel avenir pour la beauté en somme !

Social: