Beautiful Laval

En toute saison, la ville de Laval mérite le détour. En hiver, elle s’illumine, se pare de tous ses atours, se métamorphose sous des jets de lumière et  d'eaux,  laisse libre cours à l’imagination féerique de créations « highlights ».

Laval L’illuminée

L'édition 2012 baptisée « Noël au Château » a sublimé  les quais de la  Mayenne, vu s’embraser l’Hôtel de Ville , le Centre administratif, et le pont de pierres  transformé en véritable Galerie des Glaces, par le truchement de la lumière.
Clin d'œil  jeté à Versailles, sa célèbre Galerie, en résonance à  la Grande Galerie du Château-Neuf, ancien Palais de Justice, élégant édifice du 16ème jouxtant le vieux Château des Ducs de Laval, actuellement en réhabilitation

Un changement d’affectation  de cette bâtisse une fois restaurée permettrait d'agrandir le musée d’Art Naïf installé dans le Château-Vieux voisin.
Chaque soir de 17 heures à minuit,  du 1er décembre au 7 janvier 2013 Laval l'illuminée a fait la fête.
Ambiance joyeuse dans les rues gorgées de monde, chaleureuses déambulations, manèges féeriques, croisières fluviales dansantes avec dîner traditionnel, pas des patineurs sur les surfaces de glisse, marchés de Noël...Mais Laval reste à découvrir tous les autres jours de l’année grâce à son très riche patrimoine.

Hommage au patrimoine du XVIIIème, siècle des Lumières

Laval, Ville d'Art et d'Histoire possède un patrimoine bâti, nature,  et historique discret,  mais exceptionnel.
Musarder et flâner dans Laval,  ville du palindrome,  aller à la rencontre de ses nombreux Hôtels Particuliers  du 18ème   bâtis entre cour et jardin,  abrités des regards, est à l’ordre du jour.
Hôtel d'Argentré, Perrier du Bignon, Du Mans de Chalais, Dubois de Beauregard …entre autres… ont  eu leurs heures de gloire à  l'époque de la richesse  de la ville fondée sur le commerce lucratif de la toile de lin de Mayenne.
Cette industrie  a fortement périclité mais une activité de la « Toile » demeure néanmoins à une moindre échelle,  en tissu d'ameublement, dans les environs de la ville.
Par simple lecture des façades sur ces élégantes demeures, on visualise  aisément les canons de beauté de cette architecture équilibrée, sobre, expliquée avec talent et passion par la conférencière de l’Office de Tourisme.
Petit rappel de cet art singulier : façade en U,  travée centrale mise en valeur, avant-corps à trois pans, fenêtres alignées laissant  le plus de  lumière pénétrer à l'intérieur,  balcon en fer forgé ouvragé au premier étage, courbes, contrecourbes, entrelacs dans sa ferronnerie,  belle signature du  XVIIIème siècle.
Visite fortement recommandée avec l’agrément de l’Office du Tourisme.

« Nous te saluons gentil Rousseau »
Laval,  patrie de grands hommes !
Le Jardin de la Perrine, en plein cœur de ville, halte reposante,  se souvient des natifs de la ville,  hommes talentueux  qui l’ont honorée.
Il est ouvert à la visite et vaut le clin d’œil.
Henri Rousseau  dit Le Douanier Rousseau, né à Laval, peintre naïf autodidacte mondialement reconnu et admiré, a son ultime demeure dans cet exotique jardin rempli d’essences rares.
Pèlerinage dominical favori  du tout Laval  !
L'épitaphe apposée en écriture manuscrite par Guillaume Apollinaire sur sa pierre tombale  « Nous te saluons gentil Rousseau… »,   est une ode à la  lumière dans cet espace abrité du Jardin.  Henri Rousseau côtoie un autre Illustre, Alain Gerbault, navigateur en solitaire qui a eu ses heures de gloire au 20ème siècle.

Les Veilleurs de Laval, veillent 

Autre singularité lavalloise qu’il convient de saluer : une performance originale, éphémère,  imaginée par le Théâtre de Laval,  recette empruntée à  la ville de Belfort.
Un citadin, volontaire, de la ville, de ses environs, du département de la Mayenne, ou d’ailleurs… veille chaque matin au lever du soleil,  chaque soir, (autre veilleur de garde), au coucher de l'astre, installé au Jardin de la Perrine dans un provisoire abri de bois.  
Seul avec soi-même,  face à la ville, pendant une heure!
Être acteur, observateur, écouteur de silence, redécouvrir le paysage au lever, au  coucher de l'astre, ouvrir son regard à perte de vue en dehors des contingences du quotidien et gouter à la poétique de l'instant, c’est un « must ». 
Fin de la performance : 15 septembre 2013
Lavallois, Lavalloises, il est encore temps de vous inscrire sur :

www.lesveilleurs.laval.fr

 
Social: 
Photos
Pratique
Renseignements: 

1 Allée du Vieux Saint-Louis  
53000 Laval
Tel : 02 43 49 46 46
Web : www.laval-tourisme.com/

 
Se loger: 

Hôtel Périer du Bignon
7 rue du Marchis
53000 LAVAL
Tel : 02 43 49 90 00
Web : www.hotel-perier-du-bignon.fr/

 

 
Se restaurer: 

Le Bistrot de Paris
67 rue du Val de Mayenne
bistro.de.paris@wanadoo.fr
Tel : 02 43 56 98 29
Incontestablement, une belle adresse gourmande, l’eldorado du gourmet, dans un décor  muséal d'insolites miroirs réfléchissant les bonnes mines des appétits comblés.