LES CLÉS DU VATICAN

Visiter le Vatican en VIP, qui n’en a pas rêvé? Sophie Manno de Noto présidente de l’association française “Les mécènes des musées du Vatican” dont le but est d’aider le Vatican à entretenir le patrimoine hors du commun dont il est dépositaire, nous donne la clé pour une visite privée..suivez le guide.

Les musées du Vatican comptent parmi les plus riches au monde; trois chapelles (Sixtine, Niccoline, d'Urbain VIII), 14 kilomètres de galeries, une pinacothèque regroupant des œuvres de Léonard de Vinci, du Bernin ou encore de Fra Angelico, et des musées thématiques allant de l'antiquité à nos jours. En somme, un aperçu assez complet de la création artistique humaine depuis plus de 2000 ans.

P&S : Sophie, parlez-nous de votre association

SMdeN : L'association "Patrons of the arts in the Vatican Museums"  est née il y a tout juste 30 ans aux Etats-Unis. L’objectif était de récolter des fonds pour aider le Vatican à entretenir le patrimoine exceptionnel dont il est dépositaire. Contrairement à ce que le grand public imagine, l'Église ne dispose pas de l'argent nécessaire pour les restaurations permanentes qu'une aussi vaste collection nécessite. Les billets d'entrées ne couvrent que les dépenses courantes, et les Musées du Vatican ne reçoivent pas de subvention de l'Etat.

Le mécénat que nous mettons en oeuvre reste modeste, et chacun peut y participer en adhérant à l'association (500 euros par an), ou en effectuant un don du montant de son choix.

P&S : comment sont menés les projets de restauration ?

SMdeN : La Direction des Musées choisit les objets, lieux, achat de matériel nécessitant un financement, et les regroupe dans une très belle brochure dénommée "Wishbook". Les membres de l’association qui en possèdent - le Vatican ne les délivre qu'au compte-gouttes- les gardent précieusement dans leur bibliothèque. Chaque projet fait l'objet d'une double page; comprenant une photo en pleine page de l'objet, une notice historique et la liste des restaurations à mener. Les projets varient dans une fourchette de 3000 à plusieurs centaines de milliers d'euros. Les chapitres choisissent leur projet, et la restauration démarre; Le Vatican possède ses propres laboratoires, ce qui lui permet de mener les travaux de façon autonome. Quand la restauration est menée à bien, les donateurs reçoivent un dossier frappé aux armes du Vatican qui contient de superbes photos et un compte-rendu détaillé des actions menées.

P&S : Quelques exemples d’actions concrètes ?

SMdeN : Nous avons pu adopter deux projets. Le premier, une armure romaine miniature, qui était remise à des officiers méritants, pour les récompenser de leurs exploits militaires. Le second, un magnifique ornement de tête porté par les femmes de la dynastie Ming à l’occasion de leur mariage ou de cérémonies à la Cour. Ce superbe objet, réalisé en plumes de martin pêcheur, avait besoin d'une restauration de fond : plumes décollées, perles manquantes, morceaux de métal manquants. Les techniciens du Vatican ont réalisé un véritable travail d'artiste. 
Pour 2013, nous attendons une réponse pour un financement en partenariat avec une personnalité dont je ne souhaite pas révéler le nom pour l'instant. Quoi qu'il en soit, nous allons adopter un projet cet année.

P&S : Comment le Vatican remercie-t-il les donateurs ?

SMdeN : Quand un objet est restauré, une plaque rappelant le nom des donateurs y est apposée. Et surtout, les membres de l'association ont droit à un accueil VIP au Vatican : visites privées en petits groupes sans faire la queue, dîner de gala dans les salles du Vatican et accès à des endroits totalement interdits au public, comme les laboratoires de restauration ou la chapelle privée du Pape

P&S : Quels sont les liens entre le Pape et l'association ?

SMdeN : Jean-Paul II, sous le pontificat duquel les patrons ont été créés, Benoit XVI puis aujourd'hui le Pape François suivent et encouragent nos actions. Benoit XVI a par exemple béni une icône qui venait d'être restaurée grâce à notre association. En octobre prochain, le Pape François recevra notre groupe en audience privée. C'est un très grand honneur et une très grande joie.

P&S Parlez-nous de votre livre “Baptême au Vatican”.

SMdeN : Lorsque nous avons demandé à notre ami, le Père Mark Haydu, responsable au niveau international de l'association, de baptiser Elisabeth, il a proposé que la cérémonie ait lieu au Vatican. Non pas dans Saint-Pierre, mais dans une chapelle privée, située dans le bâtiment du Gouvernorat, que l'on pourrait comparer à l'Elysée. Ce bâtiment n'est jamais ouvert au public, et le baptême de notre fille reste le premier et le seul jamais célébré dans cette chapelle. Cette aventure extraordinaire a été placée sous le signe d'une étoile farceuse, qui s'est attachée à nos pas du début de l'organisation, pendant le week-end de fêtes du baptême et même après. Il y avait tant à dire que lorsque j'ai écrit le mot fin, 378 pages étaient nées ! Pour chaque exemplaire vendu, 2 euros sont reversés à l'association.




Social: 
Photos
Pratique
Renseignements: 

Site de l'association : http://mecenesvaticanparis.org/
Blog de Sophie Manno de Noto :http://mannodenoto.overblog.com/
Acheter le livre “Baptême au Vatican” : http://www.amazon.fr/Baptême-Vatican-Sophie-Manno-Noto/