Israël: Entre mer émeraude et désert biblique

A quelques heures d'avion quand le temps se rafraichit en France il est temps de penser à s'évader. La région d'Eilat-Mer Rouge est une destination soleil que l'on peut découvrir en plein cœur de l'hiver ainsi qu'en demi-saison.  

Pour les amateurs de grands espaces, de mer chaude le sud d'Israël et la station balnéaire d'Eilat, avec ses onze mois d'ensoleillement par an, est la destination idéale. Que ceux qui ne veulent pas que bronzer se rassurent, des paysages spectaculaires et une histoire millénaire vous attendent. La station d'Eilat se situe au fond du golfe d'Aqaba, entourée par le désert du Néguev et ses montagnes majestueuses. C'est le point le plus méridional d'Israël.

Eilat: plages de sable blanc et détente au programme

De nombreuses activités sont proposées. Des bateaux à fond de verre permettent au plus grand nombre d'admirer les fonds sous-marins en toute quiétude. Pour les plus sportifs de nombreuses écoles de plongée proposent baptêmes et balades sous-marines. Le centre océanographique avec ses 25 réservoirs permet aux visiteurs de découvrir une cinquantaine d'espèce de poissons dans leur milieu.


Une rampe d'accès conduit à une tour blanche distante d'une centaine de mètres du rivage. La vue depuis le sommet sur le golfe d'Aqaba est un passage obligé. En redescendant nous nous retrouvons à six mètres en-dessous du niveau de la mer. De larges baies vitrées donnent aux touristes l'occasion de voir le récif de corail et la vie animale et
marine au plus près. Le site écologique de Dolphin Reef  offre la possibilité de plonger ou de nager en compagnie des dauphins dans leur habitat naturel. La petite plage est un havre de paix.  Au sein du Dolphin Reef un espace de relaxation offre un panel de soins. Des sessions de relaxation sont organisées dans de petits bassins avec une eau à haut degré de salinité. Vous vous laissez flotter, soutenu par une personne du staff, au son d'une musique douce. C'est une expérience sensorielle inédite.  

Les Mines du roi Salomon

De nombreuses excursions sont possibles, organisées ou à faire en voiture. La parc de Timna, au cœur du désert de l'Arava à 25 km au nord d'Eilat est un passage incontournable pour qui aime les paysages grandioses; les fameuses mines de cuivre du roi Salomon apportaient richesses au pays. En effet de nombreuses mines de cuivre y sont exploitées depuis le 6ème millénaire avant J.-C.  Les égyptiens présents sur le site y édifièrent au 14ème siècle avant J.-C. un temple dédié à la déesse
 Hathor dont on voit encore aujourd'hui les fondations. La vallée offre aux visiteurs des tons ocres, orangés, voire rouges au couchant. Des gravures rupestres égyptiennes représentants des chasseurs avec leurs arcs et leurs flèches ainsi que des bouquetins sont gravées dans la roche et encore en très bon état. La spécificité du site est la diversité visuelle des formations géologiques formées par l'érosion. La plus connue est celle des piliers de Salomon; deux imposantes colonnes de granite qui se trouvent à proximité du temple d'Hathor. Une autre curiosité est le champignon; en fait un monolithe érodé perdu en plein désert. Le  site est très étendu; une voiture y est indispensable à moins de se balader à dos de chameau.


Massada

Plus au nord nous nous arrêtons à Massada, haut lieu de l'histoire d'Israël. Ce lieu chargé d'histoire est situé dans un décor grandiose, dominant la mer morte. Depuis le 2ème
 siècle avant J.-C. ce nid d'aigle a été fortifié. C'est ici au sommet de cette montagne qu' Hérodote le Grand construisit deux superbes palais entre 37 et 15 avant J.-C. . Après la conquête de Jérusalem par les romains en 70, Massada est le dernier bastion tenu par les zélotes. Les romains ont font le siège en 73-74 après J.-C. Du sommet on voit  les traces des huit camps romains qui encerclaient le site. L'immense rampe d'accès construite en terre par les romains afin de s'emparer du site est encore en très bon état. Les mille défenseurs préférèrent le suicide à la reddition. Quand on longe le palais occidental et que l'on domine la rampe de terre on peut imaginer la détresse des défenseurs. Pour les plus courageux un chemin d'accès permet de descendre jusqu'au bas de la rampe côté ouest, peu de gens le font et pourtant le panorama y est superbe. Pour accéder au sommet de la forteresse deux choix s'offrent aux visiteurs. Les plus sportifs pourront emprunter le sentier du Serpent. Quant aux autres le téléphérique vous emmènera en quelques minutes au sommet.

La vue depuis le téléphérique est aussi spectaculaire; je conseille de faire l'un et l'autre si possible. Sans aucun doute le palais suspendu, l'ancienne résidence privée
 d'Hérodote le Grand, avec ses trois terrasses est le lieu le plus spectaculaire de la forteresse. La terrasse inférieure où se trouvaient les bains permet de surplomber au plus près le désert et la mer Morte. La vue est réellement spectaculaire.

Une fois redescendu à 416 mètres au-dessous du niveau de la mer, n'hésitez pas à vous baigner dans les eaux de la mer Morte. C'est une sensation unique. A proximité la réserve naturelle d'Ein Gedi permet aux marcheurs, s'ils sont patients, d'observer la faune animale avec notamment les bouquetins d'Arabie. Le Kibboutz d’Ein Gedi est une oasis de verdure dans cette environnement désertique. Un hôtel spa avec une vue panoramique sur la mer morte permet de s'y relaxer.

Le sud d'Israël révèle bien entendu encore beaucoup d'autres belles surprises.

Social: 
Photos
Pratique
S'y rendre: 

compagnie aérienne El  Al :  www.elal.com/fr/France

Lire: 

Guide de Voyage: Guide Voir, Lonely Planet, Le Petit Fûté, le Routard

Livres: Massada Histoire et Symbole (Albin Michel), Histoire du Monde (Ed Perrin)