L’innocuité des soins solaires BIO

Dernière mise à jour : mai 11



Il y a parfois de quoi être inquiet au sujet de la composition et de la sécurité des produits cosmétiques que nous utilisons et, particulièrement en ce début de printemps, de ceux qui nous protègent des méfaits du soleil : sont-ils vraiment efficaces ? Les filtres solaires contre les UV présentent-ils un danger pour notre peau et notre santé ? Quel est leur impact environnemental ?


Appliquez la bonne dose


Vous aviez peut-être entendu parler sur les ondes et dans la presse de deux accusés dont l’« octocrylène » filtre solaire mis en cause par une étude, puis réévalué par le CSSC (Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs) qui a confirmé qu’il n’y avait pas de risque sur la santé aux doses autorisées tout en mentionnant l’importance de continuer à maîtriser cette substance.

Quant à la « benzophénone », substance pouvant être retrouvée en traces infimes dans un produit contenant de l’octocrylène : une donnée prise en compte depuis longtemps dans l’évaluation de la sécurité.

Le potentiel cancérigène de la benzophénone par voie cutanée n’a jamais été démontré. L’IARC (Centre International de Recherche sur le Cancer) et l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) l’indiquent clairement dans les rapports d’évaluation de la substance. L’exposition décrite par l’étude serait au maximum de 0,5 mg/jour (si l’on s’applique 18 g de produit solaire par jour), soit trois fois moins que la dose maximum tolérée par voie orale. Dans toutes les hypothèses, ces traces de benzophénone n’ont donc aucun impact sur la santé.


Des marques certifiées BIO se mobilisent et mènent des Etudes


L'an passé, les Laboratoires de Biarritz ont déjà prouvé l'absence d'impact sur l'écosystème marin de leur gamme solaire via une étude indépendante. Cette année, la marque, made in Pays Basque, participe à une nouvelle étude, en collaboration avec les marques du Collectif des protections solaires bio dont Cattier, Biosolis, Alphanova Sun…


Deux filtres solaires d’origine naturelle dits « minéraux » : le Dioxyde de Titane et l’Oxyde de Zinc sont autorisés au niveau mondial.

Pour réaffirmer leur innocuité dans leurs crèmes solaires, ce Collectif a mandaté un laboratoire expert indépendant. 



Les résultats sont indéniables : les filtres solaires utilisés dans les crèmes solaires bio restent à la surface de la peau et ne pénètrent pas la barrière cutanée. (Etude de pénétration cutanée sur cellule de Frantz - Protocole OCDE 428).




A la lumière de ces résultats, il est donc possible de continuer à affirmer que les filtres solaires minéraux de ces crèmes ne présentent aucun risque de passage sanguin ni de présence dans l'organisme.



Et en bonus leurs formules protègent l’environnement aquatique

Les protections solaires bio sont donc de véritables alternatives saines et écologiques. Selon l’UFC Que Choisir, le Spray Protection Solaire SPF30 Cattier apparaît comme la meilleure crème solaire pour protéger à la fois la peau contre les rayons UV et le vieillissement, et respecter les écosystèmes marins !



Crème solaire teintée(c)Cattier

Pour élaborer ce classement, un laboratoire spécialisé a étudié 20 crèmes solaires selon 5 critères : l’effet perturbateur endocrinien sur l’environnement, la toxicité aiguë et chronique sur les poissons, les algues et les daphnies (petits crustacés d’eau douce), le risque pour les coraux, la biodégradabilité et la bioaccumulation.


(c)FuturaSciences


Les cosmétiques solaires bio ont fait bien des progrès

Un grand choix pour les peaux sensibles de toute la famille. L’efficacité est au rendez-vous. La sensorialité du produit aussi. Moins de trace blanche sur la peau.

Version teintée visage et décolleté pour les citadines qui fréquentent les terrasses, avec complexe protecteur de l’ADN cellulaire ciblant le spectre lumineux (lumière visible + infrarouge).

Gamme Alga maris

Spray Sport rafraîchissant pour Monsieur qui n’aime pas mettre de crème. Résistant à l’eau pour les sportifs. Textures non collantes pour la plupart, légère ou plus couvrante, spray, crème ou gel, protection moyenne (SPF 30) ou haute (SPF 50), protection spéciale pour la peau fragile de bébé avec une formule sans conservateur, sans parfum, sans allergènes. Après l’exposition, gel rafraîchissant pour apaiser et sublimer la peau.


Où acheter son soin solaire BIO

Disponibles en pharmacie, parapharmacie et magasin bio et sur les sites des marques. Parmi elles :

www.cattier-paris.com

Soins solaires bio ALGA MARIS

www.laboratoires-biarritz.com





0 commentaire

Posts récents

Voir tout