Diabète et Coronavirus Covid-19

Mis à jour : avr. 21

Saviez-vous que le diabète est l’une des principales situations à risque d’infection sévère dans le cadre du Covid-19 ?

Coronavirus avec cellules virales

Les conseils du Dr Laurence Plumey aux diabétiques :

« Le diabète concerne environ 3 millions de personnes en France. Ce n’est pas rien ! Je rappelle qu’il est défini par une hyperglycémie chronique supérieure à 1,26g/l et qu’il peut être soit de type 1 (surtout chez les enfants et traité par insuline – 150.000 cas en France) soit de type 2 (héréditaire mais souvent lié à l’obésité – au moins 2,5 millions de cas en France dont 400.000 ayant évolué vers le traitement à l’insuline). L’hyperglycémie chronique est bien connue pour favoriser les infections car elle baisse le nombre de lymphocytes tueurs (on les appelle des lymphocytes killers) et les rend moins efficaces. Un diabète mal équilibré expose donc aux complications graves de type Covid19. De plus, toute infection déséquilibre et aggrave un diabète existant. Le diabétique risque donc d’être pris dans un cercle vicieux.

Je conseille donc à tous les diabétiques de particulièrement veiller à l’équilibre de leur diabète. Pour cela, il faut bien se surveiller régulièrement (par glycémies capillaires ou par lecteur de glycémies interstitielles) et adapter ses doses d’insuline en fonction des résultats glycémiques. La qualité de l’alimentation joue également un rôle majeur. Le grignotage de biscuits et gâteaux peut être particulièrement dangereux pour le diabétique.



Copieuse_salade aux légumes et poisson (c)MF_Souchet

Il faut veiller à ne pas sauter de repas (risque d’hypo puis d’hyperglycémies), éviter tous les produits sucrés (remplacer les biscuits par des amandes, par exemple) et faire des repas à faible Index glycémique incluant systématiquement des légumes (les fibres ralentissent le passage du glucose dans le sang) et privilégiant les légumes secs pour changer un peu du riz ou des pâtes (toujours cuites al dente).

Les_amandes, alliées des diabétiques(c)California_Almonds

Eviter les sodas et privilégier l’eau. Faire au moins 30 mn d’activité physique par jour, car les muscles pompent le glucose sanguin. Autre conseil : être à jour de ses vaccinations. Seulement 68% des diabétiques sont vaccinés contre la grippe, alors que tous devraient l’être !

Un menu en exemple, sur la journée : au petit déjeuner, 2 tartines de pain complet ou aux céréales ou tradition, légèrement beurrées (pas de miel, ni de confiture), un yaourt nature, un fruit ou un jus de fruit (jus d’orange pressé ou en bouteille, pour la vitamine C), thé ou café (sans sucre) – au déjeuner, une part de viande ou de poisson avec mi légumes mi féculents (riz complet, pâtes al dente ou légumes secs), un peu de pain tradition, une part de fromage ou un laitage nature, un fruit - au goûter, un fruit (éviter la banane) et des amandes – au dîner, un plat avec un part de poisson ou 2 œufs, avec surtout des légumes et un peu de féculents, un laitage nature et un fruit frais. Pas de sodas, boire de l’eau. Les édulcorants sont autorisés. »

Merci au Dr Laurence Plumey, médecin nutritionniste, fondatrice de l’Ecole EPM Nutrition, professeur de nutrition à l’Ecole de diététique de Paris. Praticienne des Hôpitaux de Paris et IDF : Necker (Obésité de l’enfant), Antoine-Béclère à Clamart en gastroentérologie et nutrition (Obésité de l’adulte). Auteur de nombreux ouvrages dont le dernier qui vient de paraître « Le Monde Merveilleux du Gras. Tout sur ces rondeurs qui nous habitent » aux Editions Eyrolles. Disponible en ligne.

ACTUALITE : Nouvelle application Diabète et Covid-19

Compte tenu des risques d’infection sévère, l’AP-HP, l’INSERM et Université de Paris s’associent et lancent CoviDIAB, une application nationale d’information, de prévention et d’accompagnement en ligne pour les patients diabétiques confinés.

Opérationnelle depuis le 19 mars 2020 elle s’adresse à tous patients diabétiques résidant en France (Métropole et Outre-mer). Gratuite et utilisable sur smartphone, tablette, ordinateur, elle s’appuie sur la plateforme IRIADE (moteur logiciel dédié à l’accompagnement digital personnalisé).

Les patients peuvent s’inscrire eux-mêmes ou par l’intermédiaire d’un médecin sur le site www.covidiab.fr

Le patient accède ainsi à une médiathèque mise à jour quotidiennement. Des notifications sont envoyées à chaque fois qu’une information utile aux patients diabétiques est publiée. En outre, grâce à des questionnaires, des conseils personnalisés sont fournis. Enfin, des questions sur l’état de santé sont posées régulièrement afin d’orienter le patient vers des soins spécifiques selon les recommandations actualisées (médecin traitant, SAMU, Urgences) en cas de besoin en favorisant la téléconsultation. Le système prévoit, pour les médecins qui le souhaitent, la surveillance d’alertes individuelles leur permettant d’agir directement auprès de leurs digital patients.

Des sessions LIVE vidéo sont proposées aux inscrits de CoviDIAB avec des diabétologues,

Pr Ronan Roussel diabétologue(c)Iphone

soignants hygiénistes ou infectiologues.

« Le diabète est l’une des situations à risque d’infection sévère à COVID-19 » rappelle le Professeur Ronan Roussel, diabétologue à l’hôpital Bichat. « Selon les premières études chinoises, il multiplierait par 2 à 4 le risque de décès lié à cette infection et les patients sont nombreux à s’interroger sur le risque encouru ».

Nous disposons de services connectés que nous avons rapidement adapté à la situation précise de l’épidémie COVID-19 » précise le Docteur Boris Hansel, co-directeur du Centre de Responsabilité de Santé Connectée à l’Hôpital Bichat. « Nous avons identifié trois besoins immédiats : informer en temps réel, répondre aux questions pratiques et orienter les patients vers les soins adaptés en cas de symptômes ».

CoviDIAB informe de manière fiable, surveille les signes cliniques d’infection, forme aux bons gestes et aux comportements à adapter en période d’épidémie, un programme conçu par des médecins et autres soignants, validé par des médecins de l’AP-HP. Plus d’infos sur www.covidiab.fr


Lire :

« Le Monde Merveilleux du Gras. Tout sur ces rondeurs qui nous habitent » Editions Eyrolles. Disponible en ligne.

Auteur : Dr Laurence Plumey, médecin nutritionniste, fondatrice de l’Ecole EPM Nutrition, professeur de nutrition à l’Ecole de diététique de Paris. Praticienne des Hôpitaux de Paris et IDF : Necker (Obésité de l’enfant), Antoine-Béclère à Clamart en gastroentérologie et nutrition (Obésité de l’adulte). Auteur de nombreux ouvrages