top of page

La mésothérapie, technique innovante peu invasive pour une peau rajeunie



Dr Elina TESTER(c)ABG Lab


Dans notre société où la durée de vie ne cesse de s’allonger, la peur de vieillir ne semble jamais avoir été aussi grande. Préserver son visage des griffures du temps est devenu une priorité pour les femmes, et les hommes aussi, qui veulent sauver leur apparence le plus longtemps possible.


Rajeunir sans bistouri et sans risques !

Vous avez tous constaté que nos crèmes soi-disant « anti-âge » ne tiennent pas toujours leurs promesses : que d’argent dépensé en sérum, crème, soin en cabine, pour si peu de résultat parfois !


ABG Lab, société américaine créatrice de technologies de pointes pour la médecine esthétique et la thérapie anti-âge existe depuis 2008. Elle a lancé sa première injection Meso-Wharton P199 en 2010, faisant décoller l’univers de la mésothérapie, traitement par injection peu invasif, à des niveaux inédits, en développant une gamme d’injectables intradermiques pour le renouvellement cellulaire de la peau, le remodelage esthétique du visage et la perte de cheveux.


Aujourd’hui ABG Lab fait son lancement en France et a participé au Congrès annuel 2023 AMWC (Aesthetic and Anti Ageing Medicine World Congress) à Monte-Carlo qui s’est tenu fin mars/début avril : Congrès mondial de médecine esthétique et anti-âge placé sous le haut patronage de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, et s’appuyant sur 21 ans d’expérience spécialisée dans ce domaine.



(c)ABG Lab 1


On a remarqué la présence de la fondatrice d’ABG Lab, présidente et Chief Cosmetic Officer, Dr Elina Tester, biologiste moléculaire de renommée mondiale, passionnée, qui totalise plus de 15 ans d’expérience. Pionnière et passionnée dans la création de traitements en cabinet de nouvelle génération, de qualité médicale et aussi de thérapies anti-âge d’avant-garde utilisées dans les cliniques du monde entier :

  • Le premier peptide cosmétique révolutionnaire pour conférer un teint impeccable en renouvelant les cellules souches de la peau.

  • Le premier traitement de beauté par mésothérapie en stimulant le renouvellement des cellules souches et la régénération de la peau.

  • La première mésothérapie épigénétique pour garder les cellules de la peau jeunes, saines, prospères et vivant plus longtemps.

  • La première technologie de remodelage du visage pour réduire les graisses indésirables et sculpter un contour facial jeune.


On notait sur le stand d’ABG Lab la présence de Louis Rinaldi, vice-président qui a répondu à mes questions.

A partir de quel âge peut-on constater des changements dans notre peau ?

« Les cellules souches sont très actives chez les jeunes jusqu’à l’âge de 25 ans. Après elles commencent à diminuer et la peau désépaissit, des ridules puis des rides apparaissent et la peau perd de sa capacité. »



(c)AGB Lab


Quels produits ABG Lab a-t-il développé pour combattre ce phénomène ?

« Meso-Wharton Peptide est une formulation de 72 acides aminés, acide hyaluronique et autres molécules permettant de stimuler les cellules, de favoriser la production de collagène, pour diminuer l’apparence des rides et au final avoir une peau sublime et plus jeune. »


En quoi consiste le protocole ?

« Une série d’injections par mésothérapie avec de petites aiguilles, fait par un médecin. Ce n’est pas douloureux. Eventuellement une crème anesthésiante peut être appliquée avant. De petites rougeurs durant 24 à 48 heures peuvent apparaître n’empêchant pas de poursuivre ses activités. En fonction des besoins de la peau, le médecin établit un diagnostic, au début il faut faire une série de traitements tous les 7 à 10 jours. Il est recommandé ensuite de renouveler après 4 mois. »


Les crèmes que le laboratoire lance peuvent-elles remplacer les injections ?

« Non mais en revanche la crème permet de booster et d’optimiser le traitement de mésothérapie et en faire perdurer plus longtemps les effets. On peut dire que les crèmes c’est de « la mésothérapie en pot », les effets sont incroyables, on peut l’appliquer chez soi : c’est une révolution en termes de soin anti-âge. N’oubliez pas de vous protéger du soleil. La nouvelle gamme s’appellera Lab31B. Trois produits vont être lancés : un sérum, une crème pour le visage, une crème pour les yeux. »



(c)ABG Lab


Quelles sont les attentes des femmes françaises ?

« Elles veulent toutes vieillir le plus joliment et dignement possible. Il y a des différences entre les attentes des femmes dans le monde entier. Il y a des différences de peau d’un pays à l’autre d’où des protocoles qui varient. Les femmes françaises souhaitent des résultats un peu plus naturels. Bien informées et attentives à la composition de leurs produits, elles veulent des ingrédients naturels autant que faire se peut et un effet naturel de la peau : ce qu’on peut leur apporter. »



Dr Elina Tester(c)ABGLab


Autre nouveauté présentée au Congrès ?

« Je terminerai par Meso-Sculpt : traitement très innovant qui remodèle l’ovale du visage. Il s’agit d’une injection qui permet de brûler les cellules graisseuses. Stimulant la production de collagène, il confère un pouvoir anti-âge global et puissant. »


Allez-vous chers lecteurs vous lancer dans la course à la jeunesse ambiante ?


Site Web



コメント


bottom of page