Soulager le quotidien des Endogirls


Plus que tout autre maladie, l’endométriose touche à l’intimité de chacune, affectant les organes de la fécondité, de la sexualité, provoquant des douleurs intenses et multiples. Une maladie difficile à cerner et à traiter, encore mal connue des professionnels de santé eux-mêmes.




En raison de ce désert médical, les femmes qui subissent l'endométriose (15 à 20% en âge de procréer) ne savent pas qu'elles en sont atteintes. En moyenne, il faut attendre parfois jusqu'à sept ans pour obtenir un diagnostic ! Une véritable errance médicale causant de longues années d'angoisse et de détresse, face au manque de reconnaissance, de soutien et de prise en charge.



Quelles sont les aides actuelles ?


Floriane Rebourg

Les médecins de la douleur, gynécologiques et thermaux spécialisés, les associations, Resendo (Réseau ville-hôpital dédié à l’endométriose), l’EndoMarche (un événement annuel en mars), des livres et les patientes se mobilisent pour une nouvelle hygiène de vie antidouleur. Auxquels s’ajoute une plateforme digitale le Lab de l’Endo qui vient de voir le jour en février 2021 grâce à Floriane qui vit avec la maladie depuis l’âge de 9 ans, date de sa première crise. Pendant quinze ans, elle n’a pas su quelle était l’origine de ses douleurs et de ses crampes foudroyantes. En 2018 elle reçoit un diagnostic d’endométriose au terme d’une énième consultation gynécologique, mais le parcours du combattant n’est pas terminé pour autant…






Lab de l'Endo

Le Lab de l’Endo, le rendez-vous des Endogirls pour trouver des solutions

Véritable interface de partage, de réconfort et d’entraide, qui a pour but de libérer la parole, elle vise à rassembler une communauté d’Endogirls et de femmes qui présentent des symptômes similaires : douleurs pelviennes, crampes utérines, rapports sexuels douloureux, troubles digestifs et urinaires, fatigue chronique, douleurs neuropathiques, troubles de la fertilité…




Il apporte des informations via des articles de santé, du soutien et du partage via des témoignages, des conseils via l’expertise de professionnels de santé et un annuaire des Centres de santé et thérapeutes indépendants, des solutions via une sélection de produits naturels.

Une boutique en ligne propose différentes pistes d’amélioration des symptômes de l’endométriose : phytothérapie, thermothérapie, nutrition, espace dédié aux livres.


Le blog du Lab de l’Endo

Il regroupe professionnels de santé qui, au travers d’explications, de conseils et de retours

Sylvain Campana

d’expériences, contribueront à aider les femmes dans leur parcours.


Le Lab de l'Endo a organisé du 15 au 21 mars 2021 une semaine de l'endométriose en live sur Instagram, avec des intervenants différents chaque soir.


Dans l’avenir, Floriane et Sylvain souhaitent faire du Lab de l’Endo un acteur majeur de l’e-santé féminine en France. Ils ambitionnent également un développement et des synergies plus larges en Europe, où existent des communautés d’Endogirls très actives et où les avancées scientifiques peuvent être très pertinentes.


EN SAVOIR PLUS : LE LAB DE L’ENDO

Site web : https://www.lelabdelendo.com/

Instagram : @lelabdelendo

Facebook : @lelabdelendo

A lire :

Soulager l’endométriose sans médicaments, de Stéphanie Mezerai, praticienne naturopathe, et Sophie Pensa, spécialiste des médecines complémentaires, professeure de yoga. Préfaces du Dr Luce Bergeret, médecin généraliste, homéopathe, psychothérapeute, médecin thermal à orientation gynécologie. Et Dr Erick Petit, médecin radiologue et président de Resendo. Editions Leduc.


Tout sur l’endométriose, soulager la douleur, soigner la maladie, de Dr Delphine Lhuillery, médecin de la douleur, co-fondatrice de Resendo, Dr Eric Petit, Dr Eric Sauvanet, chirurgien gynécologue-obstétricien, co-fondateur de Resendo. Editions Odile Jacob.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout